Discours d’Emmanuel Macron aux harkis : le président de la République demande pardon

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Discours d’Emmanuel Macron aux harkis : le président de la République demande pardon
franceinfo
Article rédigé par
C. Cuello, C. Apiou, V. Lerouge - franceinfo
France Télévisions

Emmanuel Macron a prononcé un discours très attendu, envers les harkis, ces combattants algériens abandonnés par milliers à la fin de la guerre d’Algérie. Le président de la République a demandé pardon, lundi 20 septembre.

Autour de 3 000 harkis, souvent avec leurs enfants, étaient présents à l’Élysée, lundi 20 septembre, pour assister au discours d’Emmanuel Macron. "Aux combattants abandonnés, à leurs familles, qui ont subi les camps, la prison, le déni, je demande pardon. Nous n’oublierons pas", a détaillé le président de la République. Les harkis étaient des Algériens qui ont combattu pour la France contre d’autres Algériens, qui voulaient leur indépendance.

Une loi de reconnaissance et de dédommagement

Au sortir de la guerre d’Algérie, des dizaines de milliers ont été abandonnés par la France et massacrés par les combattants du FLN. Quelque 80 000 ont pu rejoindre la France, mais ils ont été placés dans des camps, vivant dans des conditions misérables. Emmanuel Macron a promis une loi de reconnaissance et de dédommagement avant la fin de l’année. "C’est un exercice très périlleux et des sujets extrêmement sensibles. Chaque mot est pesé. Il faut guérir les blessures du passé, sans tomber dans la repentance excessive", a décrypté Valéry Lerouge, dans le 23h de franceinfo.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Algérie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.