Colonisation : le geste de la France à l’égard de l’Algérie

La France a restitué à l’Algérie les restes de 24 combattant tués pendant la conquête de l’Algérie au XIXe siècle.

FRANCEINFO

24 trous creusés pour enterrer les restes mortuaires de 24 combattants coloniaux. Dans le plus grand cimetière d’Algérie reposent désormais les crânes de résistants anti-français engagés contre l’occupation débutée en 1838. Ils ont été inhumés mardi 7 juillet dans le carré des martyrs aux côtés des anciens chefs de l’Etat. Les obsèques sont solennelles comme le retour au pays vendredi. 

Après les ossements, les archives ?

Les cercueils recouverts du drapeau algérien ont été exposés. Seul ou en famille, les Algériens se sont recueillis devant un pan de l’histoire. L’émotion d’une restitution qui fait office d’apaisement dans des relations entre la France et l’Algérie parfois crispées et l’aboutissement d’une promesse d’Emmanuel Macron. Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a reconnu sur France 24 les efforts, mais souhaite que Paris aille plus loin. L’Algérie veut maintenant se voir restituer ses archives coloniales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les restes de combattants algériens remis par la France à son ancien département
Les restes de combattants algériens remis par la France à son ancien département (FRANCEINFO)