Algérie : le parti au pouvoir remporte les législatives anticipées, l'abstention atteint un taux record de 77%

Ces élections avaient été rejetées par le mouvement de contestation inédit du Hirak et une partie de l'opposition, qui avaient appelé au boycottage du scrutin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président de l'Autorité nationale indépendante des élections, Mohamed Chorfi, annonce les résultats des législatives algériennes, le 15 juin 2021, à Alger (Algérie). (RYAD KRAMDI / AFP)

Une victoire pour le FLN mais une défaite pour la démocratie algérienne ? Le parti au pouvoir en Algérie, le Front de libération nationale, a remporté les législatives anticipées, selon des résultats officiels provisoires annoncés mardi 15 juin, trois jours après ce scrutin marqué par une abstention historique.

Le FLN est arrivé en tête, avec 105 sièges sur 407, suivi des candidats indépendants, avec 78 sièges. La principale formation islamiste du pays, le Mouvement de la société pour la paix, arrive troisième, avec 64 sièges. L'allié traditionnel du FLN, le Rassemblement national démocratique, a remporté 57 sièges. 

Un fort désintérêt des Algériens

La victoire du FLN constitue une surprise car ce parti était considéré comme discrédité, à bout de souffle, à cause de sa compromission avec le président déchu Abdelaziz Bouteflika, chassé du pouvoir en 2019. Il enregistre toutefois un important recul en nombre de sièges, perdant plus de 50 sièges.

Signe du fort désintérêt des Algériens, le taux de participation (23,03%) a atteint le niveau le plus bas de l'histoire de l'Algérie, toutes élections confondues. Ces élections avaient été rejetées par le mouvement de contestation inédit du Hirak et une partie de l'opposition, qui avaient appelé au boycottage du scrutin.

La prochaine assemblée sera presque uniquement masculine, puisque 34 femmes seulement ont été élues, contre 146 précédemment, en raison de la suppression d'un système de quotas instauré en 2012.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Algérie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.