Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Soweto, la cité de Mandela

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Le Soweto de Mandela a bien changé depuis que le township était chargé de séparer Blancs et Noirs. Le régime de l'apartheid est tombé, mais l'écart entre riches et pauvres l'a remplacé... Reportage.

Le township symbole de la lutte contre l’apartheid se trouve à 20 kilomètres au sud de Johannesburg. Ici, Mandela est encore plus vénéré qu’ailleurs. Dans l’église Regina Mundi, «Madiba» est représenté en apôtre. Sa maison est devenue un musée, «Mandela House».

Mais le Soweto de Mandela a bien changé. A l’origine, explique Marc Dana, le SOuth WEstern Township, conçu par le régime de l’apartheid pour séparer Blancs et Noirs, devait être une banlieue-dortoir. Il est devenu une ville de 3 millions d’habitants qui accuse le même écart entre riches et pauvres que le reste du pays – c’est-à-dire l’un des plus importants au monde.

Rencontres contrastées avec Adelina, propriétaire d’un pavillon confortable dans le quartier bourgeois de Melville, puis avec Salomé qui habite Cliptown, bidonville tout proche alimenté par un seul point d’eau.

Son programme «Une famille, une maison» est loin d’être réalisé, mais ceux qui ont connu l’apartheid n’oublient pas ce que Mandela a fait pour eux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.