Afrique du Sud : un mort et une quarantaine de blessés après une puissante explosion dans le centre de Johannesburg

L'origine de la catastrophe demeure inconnue. La police locale craint une éventuelle explosion secondaire.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La chaussée est fendue, au lendemain de l'explosion dans une rue de Johannesburg (Afrique du Sud), le 19 juillet 2023. (LUCA SOLA / AFP)

La chaussée est fendue en deux. La plus grande ville d'Afrique du Sud, Johannesburg, a été secouée, mercredi 19 juillet dans l'après-midi par une puissante explosion, qui a fait valser piétons et voitures dans les rues. Un corps a été retrouvé jeudi, précisent les services d'urgence, qui ajoutent qu'au moins 48 personnes ont été blessées.

La rue percée par l'explosion et celles aux alentours restent fermées à la circulation jeudi. La police est sur place. "Il s'agit de maintenir la scène intacte" pour les enquêteurs, a indiqué le chef de la police local, qui a également mis en garde contre d'éventuels risques d'explosions secondaires.

Initialement, les services d'urgence avaient tenté d'expliquer la catastrophe par une explosion de conduites souterraines de gaz. La compagnie sud-africaine de gaz Egoli a rapidement écarté cette piste, affirmant qu'il était "peu probable" que l'explosion "ait été causée par une conduite de gaz ou une fuite". Des témoins ont évoqué des odeurs chimiques et des échappées de vapeur, mais les enquêteurs continuent de "rechercher la source" de l'explosion, a fait savoir jeudi le Premier ministre provincial.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.