Afrique du Sud : le Parlement touché par un incendie

Publié
Afrique du Sud : le Parlement touché par un incendie
FRANCEINFO
Article rédigé par
S. Cimino - franceinfo
France Télévisions

Dimanche 2 janvier 2022, le Parlement sud-africain, endroit symbolique de la fin de l’Apartheid dans le pays, est parti en fumée. Aucune victime n’est à déplorer et la cause du départ de feu n’est pas encore connue.

Au Cap (Afrique du Sud), c’est tout un symbole de la fin de l’Apartheid qui a été mangé par les flammes d’un incendie. Le Parlement sud-africain s’est partiellement effondré, donnant lieu à des images spectaculaires. L’enceinte de l’Assemblée nationale du pays où siègent les députés a été entièrement détruite. "Le toit du bâtiment s’est effondré d’un côté et le feu s’est propagé sur la nouvelle assemblée. Les pompiers ont détecté de grandes fissures dans le mur et cela nous inquiète beaucoup", explique Jean-Pierre Smith, le chef de la sécurité du Cap. 

Un lieu symbolique 

Pour l’heure, aucune victime n’est à déplorer et l’origine du départ de feu est encore inconnue. "Cet incendie fera bien sûr l’objet d’une enquête. Une personne vient d’être arrêtée, elle est en train d’être interrogée", a déclaré Cyril Ramaphosa, le président du pays. L’homme âgé de 51 ans comparaîtra devant la justice mardi. C’est précisément en ce lieu que se sont déroulées les principales étapes de la fin de l’Apartheid, se concluant par la cérémonie d’investiture de Nelson Mandela le 9 mai 1994. À l’époque, le président sortant Frederik de Klerk, était entré dans l’hémicycle aux côtés du nouveau président.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.