Cet article date de plus de neuf ans.

Afrique du Sud. Un petit hippopotame, réfugié dans une piscine, meurt de stress

Le mammifère de 4 ans avait été chassé de sa réserve par son groupe, mardi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le petit hippopotame est mort le 24 août 2012 après être resté coincé trois jours dans une piscine d'un hôtel, en Afrique du Sud.  (DENIS FARRELL / AP / SIPA)

ANIMAUX - Les sauveteurs ont trop tardé pour le sortir de ce mauvais pas. Un bébé hippopotame, baptisé Solly, est mort de stress, vendredi 24 août, après être resté coincé trois jours dans une piscine d'un hôtel de Modimolle, dans le nord de l'Afrique du Sud. Son sauvetage avait tenu en haleine le pays, ces derniers jours. 

Francetv info

Chassé de sa réserve par son groupe, le mammifère âgé de 4 ans avait fini par se réfugier dans ce bassin résidentiel mardi. Mais faute d'escaliers, il n'a pas pu en sortir tout seul. Il a donc passé plusieurs nuits dans la piscine. Des sauveteurs ont tenté de le rafraîchir en l'arrosant et une grue avait été installée pour le soulever.

Selon la patronne de l'hôtel, le vétérinaire chargé d'endormir l'animal pour pouvoir le sortir de la piscine est arrivé trop tard. "S'il était venu hier, Solly aurait eu 60 à 80% de chances de survie", a-t-elle regretté. "Les hippopotames sont des créatures très sensibles. Ils peuvent facilement mourir de stress".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afrique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.