Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Les filles du Bamyan Ski Club bousculent la société traditionnelle afghane

En admettant les filles, le Bamyan Ski Club bouscule une société très traditionnelle. Grâce à cette école de ski fondée par un reporter suisse, les jeunes Afghanes font enfin du sport… et en sont fières. Extrait du magazine "Envoyé spécial".

Avant le Bamyan Ski Club, cette ville au nord-ouest de Kaboul était surtout célèbre pour ses bouddhas détruits par les talibans. Même si filles et garçons restent séparés pendant les cours et les transports, les choses bougent enfin à Bamiyan. Extrait d'"Envoyé spécial".

Les filles afghanes ne sont pas habituées à faire du sport, et enchaîner jusqu'à douze montées et descentes par jour, c'est physique ! Anna, leur monitrice slovène, est fière de ses élèves. Elle se fait comprendre en anglais, que les filles ont appris au lycée. Leurs mères n'allaient jamais plus loin que l'école primaire.

"Enfin libres de pratiquer ce sport"

Pendant la pause déjeuner dans la neige, Fatima, Massouna et les autres se confient au journaliste Vincent Nguyen. "Je suis heureuse que dans mon pays, nous ayons enfin la liberté de pratiquer ce sport", dit l'une des skieuses, ongles vernis et écharpe rose couvrant ses cheveux.

"Moi, j'étais la première fille de Bamiyan et même d'Afghanistan à skier, affirme une autre, lunettes et hijab noirs. Elle dit avoir "reçu beaucoup de menaces", mais "ne pas faire attention à ce que disent les gens". Grâce à ses parents, "les meilleurs parents d'Afghanistan", "très ouverts" même s'ils n'ont jamais étudié.

Extrait de "Le Bamyan Ski Club", un reportage diffusé dans "Envoyé spécial".

Envoyé spécial. Les filles du Bamyan Ski Club bousculent la société traditionnelle afghane
Envoyé spécial. Les filles du Bamyan Ski Club bousculent la société traditionnelle afghane (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)