Afghanistan : un attentat à la voiture piégée fait 14 morts et 145 blessés à Kaboul

L'explosion a eu lieu devant un commissariat ce mercredi matin. Quatre policiers ont péri. Les dix autres personnes tuées sont des civils. 

Sur les lieux de l\'attentat, à Kaboul (Afghanistan), mercredi 7 août 2019. 
Sur les lieux de l'attentat, à Kaboul (Afghanistan), mercredi 7 août 2019.  (STR / WK / AFP)

Une voiture piégée a explosé, mercredi 7 août au matin, en pleine heure de pointe, devant un commissariat de police de l'ouest de Kaboul, en Afghanistan, tuant au moins 14 personnes et en blessant 145 autres, a-t-on appris auprès des autorités.

Khoshal Sadat, le vice-ministre afghan de l'Intérieur a précisé lors d'une conférence de presse que quatre policiers ont péri et que les dix autres morts sont des civils. La déflagration s'est produite lorsque le véhicule s'est approché d'un point de contrôle situé près du bâtiment, a déclaré un porte-parole du ministère de l'Intérieur.

L'attaque est revendiquée par les talibans 

L'attaque a été revendiquée par les talibans qui se sont engagés mardi à tout faire pour empêcher le tenue de l'élection présidentielle prévue le 28 septembre en Afghanistan. Des attentats de ce type, menés par les combattants islamistes, endeuillent régulièrement le pays. Ainsi, le 21 janvier 2019, une attaque-suicide au véhicule piégé a fait 36 morts et 58 blessés à Maidan Shar, dans l'est du pays.

Les talibans mènent depuis un an des pourparlers avec les Etats-Unis. Un huitième round de négociations se tient actuellement à Doha (Qatar) et les deux parties se sont félicitées des "excellents progrès" réalisés, espérant signer un accord de paix bilatéral. Si un tel accord venait à se conclure, il ouvrirait la voie à des discussions directes entre les talibans et une équipe de négociation formée par le gouvernement afghan.