Afghanistan : les talibans veulent de "bonnes relations" avec le reste du monde, affirme le Premier ministre lors d'une allocution télévisée

Mohammad Hassan Akhund s'est adressé pour la première fois à la nation samedi, dans un message audio diffusé sur la télévision publique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre afghan, le taliban Mohammad Hassan Akhund, à Kaboul, le 12 septembre 2021. (EYEPRESS NEWS / AFP)

Les talibans afghans veulent des "bonnes relations" avec tous les autres pays, y compris au niveau économique, et n'interfèreront jamais dans leurs affaires, a assuré samedi 27 novembre leur Premier ministre dans son premier discours à la nation.

Mohammad Hassan Akhund s'est exprimé dans un message audio de près d'une demi-heure diffusé sur la télévision publique RTA. Il n'est toujours pas apparu en public depuis qu'il a été nommé Premier ministre le 7 septembre, tout comme le chef suprême du mouvement, le mollah Hibatullah Akhundzada, invisible depuis la reprise du pays par les islamistes à la mi-août.

Une catastrophe humanitaire

Après le retour au pouvoir des talibans en août dernier, Washington a gelé les avoirs de la banque centrale afghane, alors que la Banque mondiale et le Fonds monétaire international ont suspendu leurs aides à Kaboul.

L'économie afghane, déjà l'une des plus démunie du monde, minée par 40 ans de guerres, plus de récentes sécheresses, et jusque-là portée à bout de bras par l'aide internationale, est en chute libre, et le pays au bord de la catastrophe humanitaire, selon l'ONU.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afghanistan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.