Afghanistan : les talibans continuent de lisser leur image

Publié Mis à jour
Afghanistan : les talibans continuent de lisser leur image
FRANCEINFO
Article rédigé par
B. Mousset, F. Pairaud - franceinfo
France Télévisions

En visite à Moscou (Russie), les talibans continuent de peaufiner leur communication afin d'être pris au sérieux par la communauté internationale. Ils ont d'ailleurs ouvert à des journalistes les portes de la prison Pul-e-Charki, située dans l'est de Kaboul, la capitale afghane.

La prison la plus célèbre d'Afghanistan, celle de Pul-e-Charki, située dans l'est de Kaboul, est sur le point de rouvrir. Afin de poursuivre le lissage de leur image, les talibans y ont autorisé l'accès à quelques journalistes de l'AFP qui ont capturé des images édifiantes. Il y a deux mois, lors de leur retour au pouvoir, ils avaient libéré des milliers de prisonniers, dont une majorité de djihadistes, enfermés par le précédent régime. Alors que les talibans avaient promis une amélioration des conditions d'accueil de leurs prisonniers, peu de rénovations semblent avoir eu lieu. Cependant, afin d'encadrer les nouveaux détenus, de nombreux gardiens de prison ont été formés, quinze jours durant, afin d'apprendre ce métier, avant l'obtention d'un diplôme fourni par les autorités talibanes.

"On nous a appris beaucoup de choses"

Selon la nouvelle direction, les condamnés auront des droits. "Nous en tant que gardiens, nous ne pouvons pas punir nos prisonniers. Nous sommes seulement autorisés à les protéger. Des mesures de sécurité sont donc nécessaires pour assurer aux détenus des conditions respectables", explique Abdullah Haqiq, le directeur de la gestion des prisons de Kaboul. Dans leur uniforme flambant neuf, les nouveaux gardiens talibans semblent également très concernés par ces nouvelles méthodes qui leur ont été dispensées : "On nous a appris beaucoup de choses et certaines compétences", se réjouit Mustafa, fraîchement titulaire d'un diplôme de gardien. D'ici quelques jours à quelques semaines, ce sont plus de 5 000 prisonniers qui devraient faire leur entrée dans cette prison.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.