Afghanistan : les évacuations depuis l'aéroport se poursuivent malgré l'attentat

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Afghanistan : les évacuations depuis l'aéroport se poursuivent malgré l'attentat
France 2
Article rédigé par
C. Guttin, L. Dublois, C. Payen - France 2
France Télévisions

Au lendemain de l'attentat, les évacuations orchestrées depuis la capitale afghane sont compliquées. Plus de 5 000 personnes attendent toujours dans l'enceinte de l'aéroport de Kaboul dans l'espoir de quitter le pays. Les Etats-Unis déclarent qu'ils seront en mesure de poursuivre les évacuations jusqu'au dernier moment. 

Sur le tarmac de l'aéroport de Kaboul, malgré l'attentat du 26 août au soir, la file d'attente pour monter dans les avions américains se reforme. Aux abords de l'aéroport, plusieurs centaines d'Afghans sont revenus tenter leur chance malgré le danger. "Je pense qu'une explosion peut se produire à n'importe quel moment (...) On prend le risque et on dépasse la peur", déclare l'un d'eux. 

Les Etats-Unis ont évacué plus de 111 000 personnes

Malgré la menace, les Etats-Unis ont continué leur pont aérien tandis que la plupart des autres pays ont terminé leurs opérations d'évacuation. Les Afghans qui parviennent à monter dans un avion américain sont ensuite placés dans des camps, en Allemagne par exemple. 5 400 personnes attendraient encore à Kaboul d'être exfiltrées par les Américains selon le Pentagone. Au total, depuis mi-août, les Etats-Unis ont évacué plus de 111 000 personnes, la France 2 500. Le gouvernement français prévoit d'effectuer des vols encore ce weekend. "On sent ici que c'est le début de la fin de ces rotations d'évacuation, mais aussi la fin de l'espoir pour des milliers d'Afghans", relate Cyril Payen, envoyé spécial de France 24 en direct depuis Kaboul. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.