Afghanistan : le pays touché par les premiers attentats meurtriers depuis le départ des troupes américaines

Trois explosions au total ont eu lieu à Jalalabad. Aucune n'était encore revendiquée, samedi après-midi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'hôpital régional spécialisé de Nangarhar après des explosions à Jalalabad, en Afghanistan, le 18 septembre 2021.  (AFP)

Ce sont les premiers attentats meurtriers depuis le départ des troupes américaines le 30 août. Trois explosions au total ont eu lieu à Jalalabad, en Afghanistan, samedi 18 septembre, ont rapporté à l'AFP deux responsables talibans. Aucune n'était encore revendiquée samedi après-midi.

La première explosion, qui a visé un véhicule taliban patrouillant dans la ville, a fait "au moins deux morts et 20 blessés", selon ce même responsable. Un cadre du département de santé du Nangarhar, dont Jalalabad est la capitale, a, lui, fait état de trois morts et 18 blessés dans ces attaques.

Un situation sécuritaire toujours précaire

Ces attentats illustrent la situation sécuritaire toujours précaire dans le pays, où le nouveau régime a promis de ramener paix et stabilité après plus de quatre décennies de guerre.

Le Nangarhar, dans l'est du pays, est le principal foyer des rebelles du groupe Etat islamique en Afghanistan (EI-K), rivaux des talibans et qui avaient revendiqué l'attentat ayant fait plus de 100 morts à l'aéroport de Kaboul le 26 août.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afghanistan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.