Cet article date de plus d'un an.

Afghanistan : le désespoir du peuple afghan alors que les Occidentaux se préparent à quitter le pays

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Afghanistan : le désespoir du peuple afghan alors que les Occidentaux se préparent à quitter le pays
franceinfo
Article rédigé par
S. Perez, P. Miette - franceinfo
France Télévisions

Le retrait des troupes américaines d’Afghanistan a été confirmé au 31 août prochain. Dans l’enceinte de l’aéroport de Kaboul, et à l’extérieur, de nombreux candidats au départ sont encore massés.

Alors que la date du retrait des soldats américains a été confirmée au 31 août, les Afghans candidats au départ sont encore nombreux à l’aéroport de Kaboul. Certains attendent depuis des heures dans les canalisations des eaux usées. Les derniers avions occidentaux partent. À l’extérieur de l’aéroport, les talibans sont postés, armes à la main, filtrant les entrées. Ces derniers ne veulent pas perdre toutes les forces vives du pays.

Le dernier vol français imminent

"Où est-ce que je peux aller ? Que dois-je faire pour que mon enfant ne meure pas de faim ? Je ne vais pas me mettre à mendier. Qu’avons-nous fait pour mériter ça ?", se lamente une femme. Dans quelques jours, les 6 000 soldats américains ne sécuriseront plus la zone. Les Européens s’adaptent aussi, comme la France. Dans la cellule de crise du quai d’Orsay, les diplomates mettent sur pied la fin du pont aérien. Le dernier avion français devrait décoller en soirée, jeudi 26 août. Les talibans ont néanmoins expliqué que les Afghans éligibles au départ pourront partir sur des vols commerciaux après la date butoir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.