Afghanistan : Kaboul tombe entre les mains des talibans, des Français évacués en urgence

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Afghanistan : Kaboul tombe entre les mains des talibans, des Français évacués en urgence
FRANCE 3
Article rédigé par
D.Schlienger, A.Cohen, E.Leehnart, J.Weyl - France 3
France Télévisions

Les talibans sont sur le point de prendre le pouvoir en Afghanistan. Ils sont entrés dimanche 15 août à Kaboul. Des Français toujours sur place attendent leur évacuation. La population tente de fuir, ou reste, dans la peur. 

Les talibans sont entrés dans Kaboul, dimanche 15 août, 20 ans après avoir été chassés par les Américains. C'est au tour des occidentaux de fuir le pays, évacués par des hélicoptères. Le centre-ville est entièrement bouché. Certains se résolvent à quitter la ville à pied. D'autres restent dans la peur. Le président a quitté le pays, mais le ministre de l'Intérieur a tenté de rassurer la population. "La ville est en sécurité, il n'y aura pas d'attaque sur Kaboul, il y aura une transmission pacifique du pouvoir vers un gouvernement de transition", explique-t-il. 

Les talibans assurent qu'il n'y aura pas de violence

Les talibans ont libéré les prisonniers et assurent contrôler le palais présidentiel. "Nous voulons dire aux habitants de Kaboul que leurs vies sont en sécurité, il n'y aura aucune vengeance", lance le porte-parole des talibans à la BBC. Mais l'arrivée de ces islamistes radicaux suscite les plus vives inquiétudes, notamment pour Victoria Fontan, une Française toujours sur place en attente de son évacuation. "Une sirène a retenti, on m'a demandé de rester bien loin des fenêtres et d'attendre, donc pour l'instant je n'entends pas de coup de feu, mais apparemment les combats sont en train de se passer plus loin, j'attends", témoigne-t-elle. 
En France, un conseil de défense présidé par Emmanuel Macron se tiendra lundi 16 août. "Il a été organisé dans l'urgence parce que la situation se tend très rapidement", explique la journaliste Justice Weyl, en direct du Palais de l'Elysée pour le 19/20 de France 3. "Selon nos informations quelques dizaines de Français se trouvent encore sur place, la majorité à l'aéroport de Kaboul puisque c'est là qu'a été localisée l'ambassade de France après son évacuation, et pour les rapatrier, des avions militaires vont être affrétés depuis Abou Dabi, aux Emirats arabes unis." 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afghanistan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.