Cet article date de plus de six ans.

À Vintimille, les migrants ne renoncent pas à la France

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
À Vintimille, les migrants ne renoncent pas à la France
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Olivier Théron est en direct de Vintimille, à la frontière franco-italienne, où la police continue de surveiller les migrants qui tentent de rentrer clandestinement en France.

Dès vendredi 12 juin, près de 200 personnes, majoritairement venues d'Afrique, ont tenté de traverser clandestinement la frontière franco-italienne. Si les forces de l'ordre ont dispersé la plupart d'entre eux, plusieurs dizaines de migrants restent sur les rochers en bord de mer. "Ils disent être prêts à se jeter à l'eau si on cherche à les prendre", commente Olivier Théron, en direct pour France 2.


Une deuxième nuit dehors

Ces réfugiés ont passé la nuit de samedi à dimanche ici, après le passage des forces de police. "Ils s'apprêtent à passer une deuxième nuit dans des conditions très précaires. La pluie vient de recommencer, et on attend des orages pour la soirée. Mais la détermination de ces Soudanais, Érythréens ou Somaliens ne faiblit pas. Ils répètent inlassablement le même slogan : 'On ne retournera pas en arrière'“, ajoute le journaliste.
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.