Vagues-submersions : pourquoi et comment elles arrivent ?

CHERCHEURS D'ACTU | Peut-on prévoir les "surcotes", ces énormes vagues meurtrières ? Emiliano Renzi, post-doctorant à University College Dublin et lauréat d'une bourse du Fonds AXA pour la Recherche, met au point un système de détection plus précis, afin d'anticiper ce phénomène dangereux pour les zones côtières.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Qu'est-ce qu'une surcote (storm surge en anglais) ?

Il s'agit d'une montée brusque du niveau marin. Sur la côte, cela se traduit par des vagues anormalement élevées, comme celles qui ont emporté des personnes à Biarritz,
en janvier 2014
. Elle intervient habituellement si trois facteurs sont
réunis: une basse pression, des vents forts et de grandes marées. 

Le mécanisme
est le suivant: la faible pression atmosphérique, due à une tempête par
exemple, allège le poids de l'atmosphère sur l'océan. Par endroit,
celui-ci se gonfle de 10 ou 20 centimètres. Quand ce dôme de mer arrive
sur la côte, l'effet conjugué de la marée et des vents violents va faire
s'empiler les vagues contre le rivage. Pour les populations, l'effet
est le même qu'un petit tsunami, mais la physique du phénomène est très
différente. Cela se produit en hiver sur les côtes exposées. 

Ces phénomènes sont-ils nouveaux ? Sont-ils liés au changement climatique ?

Avec
le changement climatique, on pense que ces phénomènes vont se
multiplier. Ils vont peut-être aussi se déplacer. Les tempêtes et les
cyclones, depuis quelques années, se déplacent vers le nord. Qu'un cyclone comme Sandy touche New York,
c'est assez nouveau! On a plus l'habitude de voir ce genre de phénomène
plus au sud. Les surcotes ne sont pas créées par le changement
climatique, mais celui-ci va les modifier.

Pour lire la suite de l'interview ►►►  Rendez-vous sur le site Chercheurs d'actu