Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Les risques de pollution écartés après l'échouage du cargo "Luno"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
DAVID BASIER et BERNARD BONNARME - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le navire s'est brisé en deux sur une digue, à Anglet (Pyrénées-Atlantiques), après une avarie électrique survenue en pleine tempête.

Le cargo espagnol qui s'est brisé en deux sur une digue, à Anglet (Pyrénées-Atlantiques), a fait un blessé léger, mercredi 5 février, et des risques de pollution massive sont en principe écartés, même si des craintes demeurent. Les onze marins de l'équipage du "Luno", en provenance de Bilbao (Espagne) et qui se rendait à Bayonne, ont été hélitreuillés.

Le spectaculaire accident d'un cargo est dû à une avarie électrique en pleine tempête, qui a rendu le moteur inutilisable. Les hommes qui se trouvaient à bord ont été hélitreuillés par un hélicoptère de l'armée de l'air, alors que les vents soufflaient à 90 km/heure sur la plage de la Barre, et par une très forte houle. Les militaires français parlent de conditions de sauvetage extrêmes. Des experts sont montés sur le cargo pour étudier les risques de pollution du "Luno", qui naviguait à vide. Ses réservoirs semblent être restés étanches.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tempête Petra

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.