VIDEO. Course contre la montre à Anglet pour pomper la cuve du cargo échoué

Une autre tempête est annoncée pour le week-end.

FRANCIS MAZOYER, PHILIPPE DUMAIL, JULIEN ABABSA - FRANCE 2

L'océan se calme un peu à Anglet (Pyrénées-Atlantiques). Mais le répit ne sera que temporaire. Autour du cargo Luno, qui s'est échoué après une avarie de moteur, les équipes de pompage doivent donc s'activer, vendredi 7 février.

Pour l'instant, la cuve qui contient du carburant ne présente pas de fuite. Mais le nouveau coup de vent pourrait endommager l'épave du cargo qui s'est éventré sur une digue mercredi lors de la tempête Petra. L'opération doit débuter vendredi après-midi.

Désormais brisé en trois morceaux, le navire de 100 mètres de long reste sous l'œil attentif des autorités. Profitant de la marée basse, les experts ont pu vérifier que sur les trois cuves de l'avant du bateau, une seule contenait du gazole, et qu'elle était "intacte", sans fuites, selon le maire d'Anglet, Jean Espilondo. "Il va falloir aller vite car les conditions climatiques se dégradent samedi et dimanche", a expliqué le maire d'Anglet, prévoyant une "opération difficile" car "le bateau gîte".

L\'épave du Luno échoué à Anglet (Pyrénées-Atlantiques), jeudi 6 février 2014.
L'épave du Luno échoué à Anglet (Pyrénées-Atlantiques), jeudi 6 février 2014. (GAIZKA IROZ / AFP)