Paris : une semaine après la disparition d'une policière dans la Seine, les recherches se poursuivent

Alors que le corps de la policière, disparue dans la Seine il y a une semaine, n'a pas été retrouvé, les secours poursuivent leurs recherches.

Depuis le 5 janvier, les pompiers tentent de retrouver le corps de la policière de la brigade fluviale tombée dans la Seine lors d\'un exercice d\'entraînement au niveau du Pont Saint-Michel, près de Notre-Dame à Paris.
Depuis le 5 janvier, les pompiers tentent de retrouver le corps de la policière de la brigade fluviale tombée dans la Seine lors d'un exercice d'entraînement au niveau du Pont Saint-Michel, près de Notre-Dame à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)

Les recherches pour retrouver le corps de la policière de la brigade fluviale tombée dans la Seine à Paris le 5 janvier 2018 n'ont toujours rien donné et se poursuivent, a appris franceinfo vendredi 12 janvier auprès de la préfecture de police de Paris.

Par ailleurs, le parquet de Paris a ouvert une enquête judiciaire en "recherche des causes de la disparition". Cette enquête est confiée à l'IGPN (Inspection Générale de la Police Nationale).

"Manque de moyen matériel et de formation"

De son côté, le syndicat UNSA-Police a demandé, samedi 7 janvier, l'ouverture d'une enquête administrative. Le syndicat dénonce "le manque de moyen matériel et de formation" qui pourrait avoir abouti à cet accident.

La policière âgée de 27 ans participait à un exercice commun avec les pompiers au niveau de Notre-Dame à Paris, alors que la tempête Eleanor touchait la France et que la Seine avait atteint un débit jusqu'à 1 200 m³/seconde.