Tempête Amélie : une retraitée portée disparue à Nice et des dégâts sur la côte atlantique

La tempête Amélie et ses vents à 160 km/h ont fait des dégâts sur la façade atlantique et la Côte d'Azur dimanche 3 novembre. Une septuagénaire est portée disparue.

France 2

Les recherches se sont poursuivies dans la nuit de dimanche à lundi. Sans relâche, les pompiers de Nice (Alpes-Maritimes) déblaient avec précaution la terre à l'arrière d'une maison. Ils cherchent la propriétaire ensevelie dimanche 3 novembre après un éboulement. "Elle est encore ensevelie la pauvre, c'est dramatique", a témoigné dimanche après-midi une voisine.

23 000 foyers dans le noir

La tempête Amélie n'a pas fait d'autres victimes, mais les réseaux électriques ont souffert, surtout en Nouvelle-Aquitaine. Dimanche soir, il y avait encore 23 000 foyers sans courant. Les intempéries ont perturbé dans cette région le trafic ferroviaire à cause de la chute d'une cinquantaine d'arbres au moins sur les voies. Pour certains passagers de la SNCF, le trajet en TGV entre Hendaye (Pyrénées-Atlantiques) et Paris a duré plus de 15 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une route de Lacanau (Gironde) barrée par des arbres et un poteau électrique couchés par la tempête Amélie, le 3 novembre 2019. 
Une route de Lacanau (Gironde) barrée par des arbres et un poteau électrique couchés par la tempête Amélie, le 3 novembre 2019.  (MEHDI FEDOUACH / AFP)