Tempête Amélie : les ravages du vent

Après le passage de la tempête Amélie, des dizaines de milliers de foyers sont toujours privés d'électricité. Et les dégâts restent encore à évaluer.

france 2

Dans cette commune de Gironde, la seule ligne de courant qui distribuait près de 5 000 volts est détruite, sectionnée par les arbres. Depuis lundi 4 novembre, des techniciens tentent de rétablir le réseau dans une zone difficile d'accès.Cent personnes sont toujours privées de courant, plongées dans le noir depuis 24 heures. Les habitants doivent trouver des solutions. "On vit avec la bougie, on n'ouvre pas le frigo et le congélateur pour essayer de garder au maximum les aliments", explique un habitant.

Les vents violents persistent

Dans matinée, 30 000 foyers de la Nouvelle-Aquitaine restent privés d'électricité. Dans le bassin d'Arcachon, la tempête Amélie a balayé le paysage. Plus de 30 bateaux sont échoués près des plages. Les bouées qui servaient à amarrer les navires ont cédé. "On évalue les dégâts pour pouvoir les renflouer et les remettre à flot", explique un marin. Selon Météo France, la Gironde reste encore en vigilance jaune pour vents violents.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des techniciens évacuent des arbres couchés sur la chaussée après le passage de la tempête Amélie, près de Hossegor (Landes), le 3 novembre 2019.
Des techniciens évacuent des arbres couchés sur la chaussée après le passage de la tempête Amélie, près de Hossegor (Landes), le 3 novembre 2019. (JEROME GILLES / NURPHOTO / AFP)