Cet article date de plus d'un an.

Tempête Amélie : près de 2 000 de passagers bloqués dimanche dans des TGV partis du Pays basque

Quatre TGV partis d'Hendaye en direction de Paris ont subi des retards, à cause des arbres tombés sur les voies.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La politique tarifaire de la SNCF n'est pas très lisible pour le grand public. Une enquête du Particulier nous dit comment obtenir les meilleurs prix. (SOLLIER CYRIL / MAXPPP)

Près de 2 000 passagers sont restés bloqués dans quatre TGV qui assuraient la liaison entre Hendaye et Paris dans la soirée de dimanche, à cause de la tempête Amélie, rapporte la SNCF lundi 4 novembre.

Plusieurs heures de retard

Tous sont arrivés à Paris-Montparnasse. Le dernier TGV, parti de Hendaye à 18 heures, est arrivé à Paris un peu avant 4 heures du matin, avec environ quatre heures de retard.

Un train parti de Hendaye à 7h30 dimanche matin était à Bordeaux à 22 heures, selon France Bleu Gascogne. Il aurait dû être à Paris en cinq heures de trajet, en temps normal.

Des arbres tombés sur les voies

"Plusieurs obstacles" avaient été "repérés sur les voies", "à cause de la tempête Amélie", a précisé la SNCF à propos d'un des deux trains. Au total, sur la région Nouvelle-Aquitaine, une cinquantaine d'arbres ont été retrouvés sur les rails.

La SNCF assure que l'ensemble des passagers concernés seront remboursés intégralement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.