Cet article date de plus de trois ans.

Tempête Alex : un phénomène exceptionnel, mais loin d'être isolé

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Tempête Alex : un phénomène exceptionnel, mais loin d'être isolé -
Tempête Alex : un phénomène exceptionnel, mais loin d'être isolé Tempête Alex : un phénomène exceptionnel, mais loin d'être isolé - (France 2)
Article rédigé par France 2 - M. Subra-Gomez, M-P. Degorge
France Télévisions
France 2

Trois mois de précipitation concentrés en quelques heures ont transformé les rivières en torrents avec une crue atteignant parfois huit mètres de hauteur. Décryptage de la tempête Alex survenue le vendredi 2 octobre. 

La tempête Alex a surpris tout le monde par sa violence et par les dégâts laissés sur son passage. Mais s'agit-il pour autant d'un phénomène exceptionnel ? Oui, par la quantité de pluie qui est tombée, selon Alix Roumagnac, président de Predict services, une filiale de Météo France. "Plus de 500 mm, voire 600 mm, c'est quasiment une année de précipitation en dix heures", précise-t-il. 

Le Sud-Est plus touché en raison du réchauffement de la Méditerranée

Les experts voient la fréquence de ces phénomènes extrêmes augmenter, particulièrement dans le Sud-Est. Cette région serait plus touchée que les autres car la mer Méditerranée se réchauffe. Conséquence : des masses d'air humide remontent en altitude et rencontrent des masses d'air froid. Elles stagnent sur les reliefs, entraînant d'importantes pluies, qui font déborder les cours d'eau. Pour se prémunir de ces phénomènes, les autorités veulent tirer les leçons du passé : depuis les violentes intempéries de 2015, une structure a été créée pour aménager les vallées et alerter les habitants.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.