Tempête Alex : au moins huit disparus dans Alpes-Maritimes, l'espoir s'amenuise

Le bilan provisoire des crues provoquées par la tempête Alex fait état de huit personnes qui manquent à l’appel. Les recherches se poursuivent, mais les secours n’ont rien pu faire pour évacuer un couple de retraités de sa maison.

FRANCEINFO

À Roquebillière (Alpes-Maritimes) vendredi 2 octobre, un couple d’octogénaires a été pris au piège de sa maison emportée par les flots. "On les voyait à la fenêtre et ils se signalaient avec une lampe de poche. Les pompiers ont demandé un hélicoptère. Le plafond nuageux était trop bas pour que l’hélicoptère puisse intervenir. Quand le sapeur-pompier a raccroché, on savait que c’était terminé malheureusement", raconte Grégory Leclerc, journaliste à Nice-Matin.

Jean Castex pessimiste

Avec le renfort de l’armée, les recherches ont continué samedi dans la vallée de la Vésubie, à 50 km de Nice. Les habitants sont évacués par les airs, car la plupart des routes se sont effondrées emportées par les eaux. Au moins huit personnes, dont deux pompiers, sont portées disparues. Samedi après-midi, le Premier ministre Jean Castex s’est rendu sur place et s’est montré inquiet. Le maire de Roquebillière n’a jamais vu une telle catastrophe. La commune est sous le choc. Coupés du monde, les habitants n’ont plus d’eau coupable. 900 pompiers sont toujours mobilisés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bâtiments endommagés sur les rives de la Vesubie près de Roquebillière dans les Alpes-Maritimes après le passage de la tempête Alex, le 3 octobre 2020.
Des bâtiments endommagés sur les rives de la Vesubie près de Roquebillière dans les Alpes-Maritimes après le passage de la tempête Alex, le 3 octobre 2020. (NICOLAS TUCAT / AFP)