Alpes-Maritimes : comment se reconstruire après le passage de la tempête Alex ?

La tempête Alex a gravement dégradé plusieurs villages des Alpes-Maritimes. Certains habitants tentent de s’y retrouver parmi les débris, d’autres préfèrent quitter les lieux.

FRANCEINFO

Un paysage à l’origine magnifique qui ressemble davantage à un champ de ruines désormais. Dans les Alpes-Maritimes, la tempête Alex a tout emporté sur son passage. Frédérique Catillon fait partie de ces sinistrés. Si son écurie n’a pas survécu aux ravages des intempéries, elle est parvenue à sauver ses chevaux. Face à l’ampleur des dégâts et au traumatisme que cela a suscité chez elle, elle préfère pour l’instant changer d’air, sans savoir si elle reviendra un jour dans son village, à Roquebillière.

Des maisons et campings ravagés

La tempête n’a épargné personne. Le camping de Roquebillière est méconnaissable : très peu de mobile-homes ont survécu, le terrain ne ressemble plus à rien. Un brocanteur tente, lui, de retrouver les traces de sa maison où il entreposait de nombreux objets de valeur. Une longue démarche administrative avec les assurances s’annonce pour cet homme qui peine à se souvenir exactement de tout ce qu’il a perdu à la suite à ce drame.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bâtiments endommagés sur les rives de la Vesubie près de Roquebillière dans les Alpes-Maritimes après le passage de la tempête Alex, le 3 octobre 2020.
Des bâtiments endommagés sur les rives de la Vesubie près de Roquebillière dans les Alpes-Maritimes après le passage de la tempête Alex, le 3 octobre 2020. (NICOLAS TUCAT / AFP)