Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Séisme en Italie : Norcia et sa basilique durement touchées

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
DLTFTV_MAM_6828654
Article rédigé par
France Télévisions

Dans cette commune de l'Ombrie proche de Pérouse, la basilique Saint-Benoît ainsi que la mairie, déjà fragilisées par les précédents tremblements de terre, se sont effondrées dimanche matin.

Des religieuses sonnées surgissent des décombres de la basilique Saint-Benoît, aussitôt secourues par des pompiers. Au même moment, les paroissiens choqués s'agenouillent en prières sur la place qui fait face à l'édifice religieux désormais presque en ruines. La ville de Norcia a été durement touchée par le nouveau tremblement de terre qui a frappé le centre de l'Italie, dimanche 30 octobre au matin.

De nombreux dégâts et quelques blessés

Comme dans cette commune proche de Pérouse, de nombreux bâtiments et édifices historiques de l'Ombrie et des Marches, déjà fragilisés par les précédents séismes qui ont ébranlé l'Italie, se sont effondrés dimanche matin. Selon un premier bilan émanant des services de la Protection civile, annoncé dans la matinée, cette nouvelle secousse n'a toutefois pas fait de morts, mais un certain nombre de blessés. De nombreux secteurs de nouveau frappés avaient été évacués après la catastrophe de l'été dernier.

La secousse d'une magnitude de 6,6 sur l'échelle de Richter a été enregistrée vers 7h40 par les capteurs de l'Institut national italien de géophysique et de volcanologie (INGV). Son épicentre se trouvait à 70 km environ à l'est de Pérouse. La secousse a été ressentie jusqu'à Rome, où le métro a été mis à l'arrêt pour procéder à des vérifications, mais aussi à Bolzano, près de la frontière autrichienne, dans le nord du pays, ainsi que dans les Pouilles, à la pointe sud de la "botte".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Séisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.