VIDEOS. Italie : nombreuses destructions après un puissant séisme survenu dans le centre du pays

Ce séisme est de magnitude 6,6, selon des géologues italiens. Son épicentre se trouve à 6 km au nord de la ville de Norcia. Mais la secousse a été ressentie jusqu'à Rome.

   La basilique Saint-Benoît détruite par le séisme à Norcia (Italie), le 30 octobre 2016.
   La basilique Saint-Benoît détruite par le séisme à Norcia (Italie), le 30 octobre 2016. (AP / SKY ITALIA)

Le sol a de nouveau tremblé en Italie, quelques jours après deux fortes secousses et deux mois après le tremblement de terre qui a dévasté la ville d'Amatrice et fait près de 300 morts. Un nouveau puissant séisme, de magnitude 6,6, selon l'Institut national italien de géophysique et de volcanologie (INGV), a secoué le centre du pays, dimanche 30 octobre dans la matinée.

"Pour le moment, nous n'avons pas d'information sur des [morts]. Il y a des blessés et nous sommes en train de vérifier", a déclaré Fabrizio Curcio, chef de la protection civile. "Il y a plusieurs dizaines de blessés légers, à part une personne (...) dans un état plus grave", a-t-il précisé.

Pas de morts signalés, mais d'importants dégâts

En revanche, les dégâts matériels sont nombreux. Selon la protection civile italienne, de nombreux bâtiments se sont écroulés et plusieurs personnes ont dû être extraites des décombres. A Visso, dans la région des Marches, dans le centre de l'Italie, une équipe de télévision a filmé l'effondrement d'une maison.

La ville de Norcia et sa basilique meurtrie

La secousse a été ressentie jusqu'à Rome, où les murs ont tremblé pendant plusieurs secondes, vers 7h40. Mais c'est Norcia qui a été la plus touchée : l'épicentre de ce nouveau séisme ne se situe qu'à six kilomètres au nord de cette ville de l'Ombrie. Voici des images filmées dans la matinée.

La célèbre basilique Saint-Benoît, construite à partir du XIVe siècle, s'est à moitié effrondrée. Le lieu de culte avait déjà été fragilisé par les précédentes secousses, dont celle du mois d'août. Le compte Twitter des moines de Norcia affirme que ces derniers vont bien. 

La mairie a, elle aussi, été endommagée, comme le montre cette vidéo où l'on voit également des religieuses être évacuées par les pompiers.

La ville martyre d'Amatrice un peu plus détruite

Le village de Pescara del Tronto a lui aussi souffert. Les pompiers italiens ont filmé l'ampleur des destructions provoquées par le séisme dans cette région déjà meurtrie par les précédents tremblements de terre.

Amatrice, la localité qui avait payé le plus lourd tribut lors du tremblement de terre d'août dernier avec plus de 250 morts, a de nouveau été ébranlée par le tremblement de terre de ce matin. Les pompiers italiens ont filmé les dégâts cumulés avec un drone.

Ces images d'Amatrice ont été filmées par les pompiers au milieu des décombres, juste après la secousse.