Un nouveau léger séisme ressenti en Ardèche

Les pompiers ont reçu "une trentaine d'appels de gens inquiets" dans la soirée de samedi mais n'ont mené aucune intervention.

La ville du Teil (Ardèche) avait été durement touchée par un séisme de magnitude 5,4, le 11 novembre 2019.
La ville du Teil (Ardèche) avait été durement touchée par un séisme de magnitude 5,4, le 11 novembre 2019. (MAXPPP)

Un faible séisme, de magnitude 2,8, a été ressenti en Ardèche dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 novembre, moins de deux semaines après un séisme beaucoup plus puissant survenu le 11 novembre dans les environs. Cet événement s'est produit vers 23h15 à 3 km du Teil (Ardèche) et à 6 km de Montélimar (Drôme), selon le site internet du Réseau national de surveillance sismique (RéNaSS) de Strasbourg. La mesure, automatique, n'a pas encore été validée par un analyste.

Les pompiers de l'Ardèche ont indiqué à l'AFP avoir reçu "une trentaine d'appels de gens inquiets" à la suite de cette "légère réplique", mais ont précisé n'avoir mené aucune intervention.

Plusieurs épisodes sismiques dans l'Hexagone

Un séisme de magnitude 5,4 sur l'échelle de Richter, qui n'a duré que quelques secondes le 11 novembre à la mi-journée, avait provoqué de nombreux dégâts en particulier au Teil, ville de 8 500 habitants.

Neuf communes, cinq en Ardèche et quatre dans la Drôme, ont été reconnues en état de catastrophe naturelle par un décret publié samedi au Journal officiel. La France a connu récemment plusieurs épisodes sismiques, dans la chaîne des Pyrénées (3,8), près de Pau (magnitude 3,8), à Strasbourg (3,1), dans les Deux-Sèvres (3,7) ou dans le Puy-de-Dôme (3,7).