Séisme : quels risques pour la France ?

Alors que l'Italie subit depuis plusieurs jours de nombreux séismes et leurs répliques, la question se pose : sommes-nous prêts à faire face à une telle catastrophe ?

FRANCE 2

En France, la terre tremble régulièrement. Parfois les dégâts sont importants. À Annecy (Haute-Savoie), en 1996, les destructions se chiffrent à plus de 60 millions d'euros. Des séismes plutôt rares, mais qui n'excluent pas un grand tremblement de terre un jour. Avec la remontée de plaque tectonique africaine, le sous-sol de la France est sous pression.

Les régions se prémunissent

Les zones à risque ? Les Pyrénées ou encore les Alpes. Ces régions se prémunissent face à un possible fort séisme, comme en Provence, dans les Alpes ou sur la Côte d'Azur, les bâtiments neufs sont capables de résister à un tremblement de terre de forte amplitude. Dans les écoles, les enfants suivent des exercices d'alerte. Enfin, pompiers, militaires et hôpitaux s'entraînent chaque année. Dans le cadre du plan séisme, la France peut mobiliser rapidement 4 300 secouristes hautement spécialisés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un mur effondré à Norcia (Italie), après un séisme de magnitude 6,6, le 30 octobre 2016.
Un mur effondré à Norcia (Italie), après un séisme de magnitude 6,6, le 30 octobre 2016. (ALBERTO PIZZOLI / AFP)