Sécheresse : des conséquences dans nos assiettes ?

La sécheresse touche sévèrement la France. Une quarantaine de départements sont concernés. Des conséquences sont attendues jusque dans nos assiettes.

Voir la vidéo
France 3

Les truites manquent d'air, les laitières d'herbe fraîche, les huîtres d'eau et le chasselas de débouchés. En cette fin octobre, toutes ces activités souffrent de la sécheresse, comme dans les Vosges, pour cet élevage de truites. Il n'y a pas assez d'oxygène à cause de cette source au débit trois fois moins important que d'habitude. Il a fallu réactiver les aérateurs pour limiter les pertes et préserver la production. À Arpajon-sur-Cère (Cantal), ces vaches ont quitté les prairies, brûlées par le soleil depuis juillet. En avance de trois mois sur le calendrier sans pâturage, le fromage perd son appellation d'origine protégée Salers.

Les fruits d'été préférés au raisin

À Cancale (Ille-et-Vilaine), ce sont les huîtres qui végètent. Le manque d'eau douce et de plancton dû à la sécheresse a perturbé leur croissance. Quant aux chasselas de Moissac (Tarn-et-Garonne), il est doré à souhait, juteux, sucré, mais concurrencé par les fruits d'été, toujours dans les étals. Dans les forêts du Périgord (Dordogne), les cèpes restent quasiment introuvables. Les amateurs de cueillette espèrent une pluie rapide.

Le JT
Les autres sujets du JT
La présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, veut revoir la gestion de l\'eau en France (illustration).
La présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, veut revoir la gestion de l'eau en France (illustration). (MAXIME JEGAT / MAXPPP)