Environnement : les forêts face à un nouveau défi

Il y a 20 ans, après la tempête de 1999, des milliers d'arbres sont retrouvés à terre, déracinés. Aujourd'hui, certains massifs sont en pleine renaissance, qui est dangereusement menacée par un insecte, le scolyte.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Vue du ciel, la forêt française garde les stigmates de la tempête de 1999. Il y a eu 140 millions de mètres cubes de bois détruit, l'équivalent de trois années de récolte. À l'époque, au lieu de débroussailler et replanter au plus vite, l'ONF (Office national des forêts) fait le choix de laisser la forêt se régénérer naturellement.

Les arbres morts ou malades doivent être abattus

Depuis deux ans, les résineux font face à une menace bien moins spectaculaire qu'un coup de vent. Un coléoptère de cinq millimètres, le scolyte, profite de la sécheresse et se balade sous l'écorce des arbres et bloque leur sève. En un mois, des épicéas qui étaient beaux sèchent et deviennent jaunes. Les arbres morts ou malades doivent être abattus. En Lorraine, le ballet des tronçonneuses dure depuis des mois et de jeunes arbres font du petit bois : 20 après la tempête, la filière bois est à nouveau dans la même situation.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Des arbres sont malades dans les forêts des Ardennes, le 8 février 2018.
Des arbres sont malades dans les forêts des Ardennes, le 8 février 2018. (JEAN-LUC FLEMAL / BELGA MAG / AFP)