Cet article date de plus de trois ans.

Des élus passent la nuit dehors, pour une meilleure prise en charge des sans-abris

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Des élus passent la nuit dehors, pour une meilleure prise en charge des sans-abris
Article rédigé par
France Télévisions

Pour dénoncer la condition des sans-abris, une vingtaine d'élus ont répondu à l'appel de Mama Sy, adjointe au maire à Étampes (Essonne). Elle est invitée à parler de cette initiative, en duplex de Soir 3.

"Dénoncer le sort des sans-abris". Voilà l'objectif voulu par Mama Sy. Celle-ci a invité une cinquantaine d'élus d'Ile-de-France a passer la nuit de mercredi à jeudi, devant la Gare d'Austerlitz en pleine vague de froid. L'idée est "d'alerter sur le sort des sans-abris, qui n'est juste pas normale. C'est une situation inhumaine. Alors, on a essayé dans nos cadres respectifs d'agir, malgré certaines limites de nos fonctions. On espère, en tant que politique, qu'il y aura un écho plus fort", explique-t-elle.

La situation n'est plus gérable

Éducatrice spécialisée depuis une dizaine d'années, Mama Sy est également adjointe LR au maire d'Étampes, dans l'Essonne. "Aujourd'hui, il y a un constat. Il y a 140 000 personnes, en France, qui vivent dehors. 500 morts ont déjà été annoncées en 2017 et depuis le début de l'année 2018, déjà 20 décès sont à déplorer. C'est beaucoup trop", remarque l'élue. Avant d'ajouter : "À un moment, le militantisme, qui reste une bonne chose, ne suffit plus. Il faut taper du poing en expliquant que la situation n'est plus gérable", poursuit Mama Sy.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vague de froid

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.