Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo A Stockholm, on creuse

Publié
Durée de la vidéo : 12 min.
A Stockholm, on creuse

La Suède, pays modèle en matière de trafic (et de péage) urbain ? Pas tant que ça : les habitants de Stockholm en ont assez des bouchons. La solution ? creuser des tunnels. Un reportage du magazine "Avenue de l'Europe".

En matière de trafic aussi, la capitale suédoise fait figure de modèle en Europe. Alors que toutes les métropoles de l'Union réfléchissent à des péages urbains, cela fait vingt ans que Stockholm en impose un aux voitures et camions. Reportage du magazine "Avenue de l'Europe" de janvier 2017 : "Brouillard sur les villes".

A toutes les entrées de la ville, un système de caméra qui ressemble étrangement à celui de "notre" écotaxe. A chaque passage, le dispositif prélève une "taxe d'encombrement". Un encombrement qui ne diminue guère sur les routes… Les embouteillages empoisonnent la vie des habitants de cet archipel de 30 000 îles. Les automobilistes sont mécontents, et quant aux poids lourds, ils continuent tranquillement à traverser la ville. Pour aller du sud au nord du pays, il n'y a pas d'autre solution. 

Creuser un tunnel pour les poids lourds…

La Suède s'est donc lancée dans un projet de contournement autoroutier qui nécessite de creuser un tunnel dans la roche. Coût : près de 3 milliards d'euros. Bénéfice : une heure de route en moins pour 140 000 véhicules par jour. Le projet est contesté par les écologistes, qui préféreraient que cet argent soit investi dans les transports publics.

… la nouvelle station de RER

Côté transports public, Stockholm est pourtant bien dotée, avec ses trois lignes de métro et ses deux lignes de RER pour 1,5 million d'habitants. Régis Nusbaum vous emmène à la découverte d'un réseau souterrain du futur : la future gare RER "Stockholm City", encore en construction. En service dans six mois, elle verra passer environ 10 000 visiteurs par jour. 

… l'usine de biogaz des bus "propres"

Si Stockholm passe pour une bonne élève en matière d'écologie, c'est surtout pour ses bus au biogaz. Un carburant propre et qui permet une grande autonomie. Sa production à partir de déchets organiques alimentaires redonne de l'espoir au monde entier.

Un reportage de Régis Nusbaum et Yvon Bodin, diffusé dans "Avenue de l'Europe, le mag" le 12 janvier 2017.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.