Circulation alternée : une bonne affaire pour certains professionnels

La circulation alternée mise en place depuis quatre jours en région parisienne fait le bonheur de certains professionnels. Les taxis, les VTC, les loueurs de voitures ou encore les sites de covoiturage.

FRANCE 2

Avec la circulation alternée, ce chauffeur de VTC se frotte les mains. À Paris, les clients s'enchaînent. La plateforme pour laquelle il travaille affirme avoir presque doublé sa fréquentation avec +42% de commandes pour la seule journée de mardi. VTC, taxis, agences de location, mais aussi sites de covoiturage. Le pic de pollution permet à cette start-up de séduire de nouveaux clients. Autre solution pour les usagers, l'Autolib', la voiture électrique, un mode de locomotion plébiscité en cette période de restriction.

18 000 locations par jour pour Autolib'

Une journée normale, Autolib' loue en moyenne 13 500 voitures. En ce moment, c'est 18 000 locations par jour. La circulation est une aubaine pour tout le monde sauf pour les transports en commun. Avec la gratuité dans les métros et les RER, le syndicat des transports en commun d'Ile-de-France estime perdre près de quatre millions d'euros par jour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur le périphérique parisien, le 2 novembre 2015.
Sur le périphérique parisien, le 2 novembre 2015. (CAROLINE PAUX / CITIZENSIDE / AFP)