Cet article date de plus de trois ans.

En images Toits arrachés, arbres couchés, rues inondées... Les dégâts dans le Sud-Ouest après les violents orages

Au plus fort de l'événement, 150 000 foyers ont été privés de courant.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des tuiles se sont envolées après le passage d'un orage à Saint-Sornin (Charente), le 4 juillet 2018. (MAXPPP)

"C'est devenu la nuit noire d'un seul coup, confie Christine, habitante de Saint-Yrieix-la-Perche (Haute-Vienne). On aurait dit comme une petite tornade. Je n'ai jamais vu ici d'orages aussi violents." Son département, comme la Charente, la Dordogne, ou encore la Corrèze voisines ont été fortement touchés par les orages, mercredi 4 juillet. En Corrèze, un cycliste de 64 ans est mort après la chute d'un arbre.

Météo France a levé, jeudi matin, la vigilance orange sur l'ensemble du pays. Mais pour de nombreuses communes et ses habitants, le moment est venu de constater les dégâts.

Des pluies abondantes 

Des précipitations importantes ont été enregistrées, comme à Périgueux (Périgord) ou encore à Brive (Corrèze). Plus de 36 605 impacts de foudre au sol ont été comptabilisés par Météo France, jeudi. C'est la journée la plus foudroyée de l'année. Entre le 1er et 4 juillet. 87 000 impacts ont été recensés.

Des chutes de grêle

Localement, des chutes impressionnantes de grêles ont été observées en l'espace de quelques minutes. Par endroits, des véhicules ont été pilonnés par les grêlons. 

Des toitures arrachées

Des tuiles ont été emportées par la force des rafales. Les vents ont soufflé jusqu'à près de 100 km/h, endommageant 800 maisons, notamment dans le village de Saint-Sornin (Charente). A Coulounieix (Dordogne), à Peyrelevade (Corèze), à Sant-Yrieix-la-Perche (Haute-Vienne), des pointes ont été relevées, respectivement à à 112 km/h, 107 km/h et 106 km/h.

Des arbres couchés

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Orages

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.