Drôme : reconstruire Romans-sur-Isère après la grêle

Après de violentes chutes de grêle, six communes de la Drôme ont été reconnues en état de catastrophe naturelle. Les artisans et carrossiers de Romans-sur-Isère sont débordés.

FRANCE 3

Les couvreurs ont envahi les toits de Romans-sur-Isère dans la Drôme. Depuis deux semaines, ils remplacent les tuiles brisées par la grêle. Ces artisans doivent les poser une à une et sans échafaudage. Face à la menace de nouveaux orages, les toits ont été recouverts de toiles en plastique. Dans certains lotissements, la grêle a endommagé la moitié des pavillons. France 3 a rencontré un couple qui vit depuis sous une bâche. S'ils ont déjà été indemnisés, les opérations seront longues, car les artisans sont débordés.

Un centre pour réparer les voitures

À la demande des assurances, pour aller plus vite, un centre de carrosserie s'est installé dans la ville. Il est spécialisé dans la réparation des impacts de grêle. Mais la tâche est très coûteuse, alors près de 40% des véhicules sont directement envoyés à la casse. Il faudra au moins un an pour effacer tous les stigmates laissés par les intempéries.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une plantation d\'abricots ravagée par la grêle à La Roche-de-Glun (Drôme), le 16 juin 2019. 
Une plantation d'abricots ravagée par la grêle à La Roche-de-Glun (Drôme), le 16 juin 2019.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)