Neige et verglas : des retards de trains sont à prévoir

La neige perturbe le trafic ferroviaire ce mardi 6 février. Le journaliste Frédéric Crotta est en direct de la gare Montparnasse pour faire un point sur la situation.

Cette vidéo n'est plus disponible

La neige qui tombe sur une grande partie nord de la France, ce mardi 6 février, a commencé à perturber le trafic ferroviaire. De nouvelles perturbations sont attendues pour les voyageurs qui prendront le train mercredi, explique Frédéric Crotta, journaliste à France 2, en direct de la gare Montparnasse à Paris. "La SNCF vient de prendre la décision de ralentir la vitesse des trains rapides sur les réseaux nord, est et ouest", prévient le journaliste. "Cela signifie que les trains qui roulent sur des tronçons à 300 kilomètres par heure ne circuleront qu'à 160 et cela pour des raisons de sécurité. Cela va évidemment entrainer des retards. Par exemple sur un Paris-Nantes ou un Paris-Bordeaux, il faudra compter une heure et demie de retard."

Des trains racleurs et des techniciens supplémentaires

Face à l'épisode neigeux, la compagnie de chemins de fer a mis en place un dispositif exceptionnel. "La SNCF va étudier la situation avec minutie. Elle a déjà déployé le dispositif "grand froid", ce qui signifie la circulation de trains racleurs sur les rails et des techniciens qui vont dégivrer les aiguillages. Pas de restriction de circulation prévue, à moins que les conditions météo n'empirent d'ici cette nuit", conclut le journaliste. 



Le JT
Les autres sujets du JT
Un train Transilien, le 15 décembre 2010 en région parisienne.
Un train Transilien, le 15 décembre 2010 en région parisienne. (MIGUEL MEDINA / AFP)