:l'éco, France info

La France à l'assaut de la manne financière des skieurs chinois

La Chine est une destination prisée des professionnels du tourisme français, notamment les spécialistes du ski. Les Chinois sont déjà six millions à avoir découvert les joies de la glisse. C'est un enjeu considérable pour les entreprises françaises.

France 3

Thaiwoo, à 240 kilomètres au Nord ouest de Pékin (Chine), est l'un des rares domaines skiables chinois. Les sports de neige sont une activité toute nouvelle pour la population. Pékin vient même de tenir un salon des sports d'hiver, il a attiré plusieurs chefs d'entreprise français spécialistes de la montagne. "Le gouvernement a annoncé 300 millions de Chinois sur la neige. C'est ambitieux, mais en même temps, il y a des Jeux olympiques qui sont là pour tirer toute l'infrastructure, toute l'industrie", explique Alain Daniel, directeur export de Rossignol.

Passer de six millions à 300 millions de skieurs

Des jeux d'hiver qui auront lieu en 2022, dans cinq ans. Mais tout reste à faire. Pékin prévoit de faire sortir de terre plusieurs centaines de stations de sports d'hiver. Les Français ont déjà signé plusieurs contrats : vêtements et équipements, canons à neige, dameuses, conceptions de pistes, construction des remontées mécaniques. La Chine ne compte que cinq à six millions de skieurs amateurs aujourd'hui. L'objectif est d'arriver à 300 millions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des skieurs sur les pistes de la station des Menuires, dans les Alpes françaises, en février 2017.
Des skieurs sur les pistes de la station des Menuires, dans les Alpes françaises, en février 2017. (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)