Cet article date de plus de trois ans.

Italie : un an après la catastrophe de l'hôtel Rigopiano

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Italie : un an après la catastrophe de l'hôtel Rigopiano
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

France 2 a rencontré Gianpaolo, l'un des rares rescapés des décombres de l’hôtel Rigopiano, en Italie, enseveli par une avalanche. 

Un an après le drame, Gianpaolo n'a toujours pas retrouvé l'usage d'une jambe, d'un bras et d'une main. Après 62 heures passées sous les décombres, il est le dernier survivant extrait de l'hôtel Rigopiano, emporté, soufflé par une avalanche. La catastrophe fait 29 morts. Gianpaolo, à ce moment précis, croit vivre la fin du monde. "J'ai été traîné sur au moins 20 mètres, mes jambes et mes bras sont passés au travers de baies vitrées. J'ai appelé ma femme, elle n'a pas répondu". Valentina, son épouse, n'a pas survécu.

Survivre pour sa fille

Pendant les trois jours qu'il passe prisonnier sous la glace, il mène un combat pour survivre, pour sa fille. À cause de ses blessures, il ne sait pas s'il pourra travailler à nouveau un jour. Un an plus tard, Gianpaolo estime parfois que sa vie est à l'image des décombres de l'hôtel : un vaste champ de ruines.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Avalanche

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.