Feuilleton : une vie en haut des cimes (4/5)

Direction les Alpes pour découvrir le quotidien des pisteurs et secouristes chargés de sauver les victimes d'avalanches.

FRANCE 2

Une centaine de personnes sont sur le pont. C'est un exercice en situation réelle : quatre skieurs sont supposés ensevelis dans le secteur, sans détecteur de victimes en avalanche (DVA). Toute l'équipe se mobilise donc, sonde à la main, pour les retrouver, en sachant qu'au bout de 15 minutes, les chances de survie diminuent de 90%. "On joue contre le temps, il faut aller super vite", explique un secouriste.

36 décès l'hiver dernier

Mais il faut attendre l'arrivée des chiens, par hélicoptère, pour finalement retrouver les skieurs ensevelis. Chacun d'eux a suivi une formation d'un an pour retrouver les victimes, en différenciant les odeurs lourdes, celles des secouristes, et légères, celles des personnes bloquées sous la neige. Il ne faut que cinq minutes au chien pour trouver une piste et sauver les skieurs. Une aide précieuse. L'hiver dernier, 118 ont été emportés par des coulées de neige et 36 y ont perdu la vie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un chien dressé pour retrouver les personnes coincées sous une coulée d\'avalanche
Un chien dressé pour retrouver les personnes coincées sous une coulée d'avalanche (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)