Cet article date de plus de six ans.

Météo : un pic de chaleur et des records battus

Le pic de chaleur qui touche l'Hexagone depuis lundi s'est traduit par une série de records.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Bain de soleil sur la plage de Merville-Franceville-Plage (Calvados) le 7 septembre 2016. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

A quelques jours de la fin de l'été, un pic de chaleur frappe la France depuis lundi 12 septembre. Mardi 13 septembre, les températures se sont emballées, selon les relevés de Météo France. 

Des records de chaleurs dans le nord-ouest

Une série de records de chaleur ont été battus sur le littoral de la Manche et plus globalement sur le Nord-Ouest. Avec 31,5°C, Boulogne-sur-mer a battu son record de 1949 pour un mois de septembre. Des records ont aussi été enregistrés au Touquet, 31,2°C contre 31°C  en 1959, à Dieppe, 32,6°C contre 32,4°C en 1949, à Rouen, 33°C contre 31,3°C en 2013. 

Des plus hauts ont également été dépassés à Epinal (Vosges) avec 32,5°C contre 30,4°C en septembre 2013. Ou à Montgivray (Indre) avec 37,1°C contre 34,7°C il y a trois ans.

Des températures au-dessus des normales ailleurs

Dans le reste du pays, les températures ont été inhabituellement élevées. Il a fait 33,1°C au Havre. "C'est 14 degrés au-dessus de la normale", souligne Etienne Kapikian, prévisionniste de Météo France. A Paris, le thermomètre a atteint 32,4°C : 11°C de plus que la normale. "Sur l'ensemble de la France, on a été de 7 à 12°C au-dessus des normales", indique le spécialiste. "Pratiquement tout le monde a dépassé les 30 degrés."

"Depuis le début du mois de septembre, on a des températures assez exceptionnelles sur certaines régions de France", relève l'expert. La première décade de septembre a ainsi été exceptionnellement chaude dans le sud-est avec de nombreux records mensuels battus dans la vallée du Rhône et la Côte d'Azur. Il y a eu "un gros pic de chaleur le 7 septembre dans l'Aquitaine" et des records ont été battus lundi dans le Sud-Ouest.

Un record national probable 

Lundi, la température moyenne en France avait atteint 24,1 degrés, dépassant de six degrés la moyenne nationale normale en cette période.

Selon ce météorologue, lundi et mardi ont été "très probablement les deux jours les plus chauds observés en France en 2e décade de septembre" depuis l'après-guerre.

Le record de température moyenne nationale en septembre - 24,7°C, établi le 4 septembre 1949 - pourrait "être battu par la journée de mardi", ajoute l'expert. Ce chiffre ne sera connu que mercredi. 

Des pics de chaleur exceptionnels mais pas inédits

Pour la moitié sud du pays, un épisode similaire avait été observé à la mi-septembre 1987. "On a eu des température qui ont atteint ou dépassé les 35 degrés dans le Sud-Ouest notamment", rappelle le prévisionniste. Pour la moitié nord, "en 1947, on a aussi eu à la mi-septembre plusieurs jours à des niveaux comparables".

La dégradation orageuse qui s'est mise en place mardi après-midi sur la côte atlantique devrait mettre un terme à l'épisode en cours, selon Météo France. Jeudi, le pic de chaleur devrait être terminé sur l'ensemble du territoire.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.