Météo hivernale : les viticulteurs mobilisés pour protéger leurs vignes

Cette météo glaciale pour un mois d'avril suscite l'inquiétude des viticulteurs. Pour protéger leurs récoltes, ils ont développé tout un arsenal.

FRANCE 3

Le vignoble chablisien brille de mille feux. Derrière ce paysage de carte postale se cache l'inquiétude de toute une profession. Au sortir d'un hiver jugé doux, les viticulteurs doivent combattre ces redoutables gelées printanières. Jean-François ne s'est pas couché, préférant arpenter dès 23h l'ensemble de ses vignes. "C'est la vérification des thermomètres qui nous permet de déclencher l'allumage des bougies", explique le viticulteur.

Des bougies pour lutter contre les gelées

La nuit avance et les températures aussi, toujours entre un et moins un degré. Pas suffisant pour déclencher la protection. Mais à 3h30 après une nouvelle alerte, il n'a plus d'autre choix que d'allumer les bougies. "Le rôle des bougies est de réchauffer l'atmosphère afin de protéger les bourgeons qui contiennent la future récolte et donc les futurs raisins", explique Jean-François. Cette quatrième nuit de gel a été la plus rude avec des pointes à moins trois degrés. D'autres ont choisi la protection par aspersion. En clair, arroser les vignes pour mieux les protéger du gel. Cet épisode de froid devrait durer jusqu'au week-end. Ce n'est qu'après que les viticulteurs pourront juger de son impact sur les récoltes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignes de Chablis (Yonne), le 1er septembre 2015.
Des vignes de Chablis (Yonne), le 1er septembre 2015. (FRANCE 3 BOURGOGNE)