VIDEO. Neige et verglas : le télétravail, une solution pour tous ?

Du fait des intempéries, bon nombre de salariés font le choix de rester chez eux et de travailler à distance. Est-ce vraiment la bonne solution ? 

Voir la vidéo
avatar
Valentine PasquesooneFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Chutes de neige, gel et verglas, températures glaciales... Vingt-sept départements continuent de faire face aux intempéries, vendredi 9 février en fin de matinée. Du nord de la France à la région parisienne, en passant par le centre du pays, ces régions font face à un "nouvel épisode neigeux notable", a prévenu Météo France vendredi. 

Devant ce "nouvel assaut de l'hiver", le ministère des Transports appelle à "une vigilance particulière" dans les départements concernés. En région parisienne, la préfecture de police de Paris a demandé aux automobilistes de "ne pas utiliser leurs véhicules".

Face à ces conditions climatiques, bon nombre de salariés font le choix de travailler à distance. Mais le télétravail est-il à la portée de tous ? Quels sont ses avantages et ses risques, surtout en période d'intempéries ? Franceinfo a interrogé à ce sujet Xavier de Mazenod, consultant et spécialiste du télétravail. Il est le fondateur du site Zevillage.net, spécialisé sur les nouvelles formes d'organisation du travail. 

Une meilleure qualité de vie, mais un risque de désorganisation 

Le télétravail est "une forme d’organisation du travail qui est pour tous les secteurs d’activité", assure Xavier de Mazenod. Néanmoins, "il y a certains secteurs, certains métiers, certaines tâches pour lesquels c’est plus facile", poursuit-il, évoquant les missions dématérialisées. "Là où ça se complique, c’est dans des métiers de relation", prévient le consultant, citant – entre autres – l'exemple d'un médecin ou d'une infirmière. 

Cette organisation du travail présente plusieurs bénéfices, développe le spécialiste. Le télétravail permet des économies de déplacement, mais aussi une meilleure qualité de vie. "Vous allez pouvoir mieux aménager le rapport entre votre vie professionnelle et votre vie personnelle", explique Xavier de Mazenod. 

Et les risques ? Plus de liberté veut aussi dire un possible "empiètement de la vie professionnelle sur la vie privée", poursuit-il. Autre inconvénient : une éventuelle désorganisation. "Le télétravail, c’est un point d’entrée dans une réflexion et une réorganisation de l’entreprise", conclut le consultant. 

Illustration d\'une femme ayant recours au télétravail. 
Illustration d'une femme ayant recours au télétravail.  (MAXPPP)