Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo La vallée de la Tamise gagnée par les eaux qui se rapprochent de Londres

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
EVN
Article rédigé par
France Télévisions

La montée du niveau de la Tamise menace le Berkshire et le Surrey, à l'ouest de Londres (Royaume-Uni), où se trouve notamment le château de Windsor.

Plus de 2 500 maisons sont menacées par la montée des eaux de la Tamise dans le Berkshire et le Surrey, à l'ouest de Londres (Royaume-Uni), où se trouve notamment le château de Windsor. Plusieurs zones, dont le Grand Parc de Windsor, situé à proximité du château de la reine Elizabeth II, étaient déjà inondées. Le Somerset est la région la plus touchée par des inondations exceptionnelles, qui durent depuis plus d'un mois.

Londres, la capitale, est protégée par un barrage dans le quartier sud de Woolwich, mais la ville de Croydon, en périphérie sud de Londres, a prévu de protéger les habitations et les commerces en pompant les eaux et en les déversant dans des passages souterrains pour piétons.

Les assurances devaient faire face à 500 millions de livres (600 millions d'euros) de remboursements pour les conséquences des intempéries depuis les fêtes de fin d'année. Quelque 600 maisons ont été inondées tandis que 180 000 ont été protégées de la montée des eaux, a précisé l'Agence pour l'environnement. Le Premier ministre David Cameron a annoncé le déblocage de 130 millions de livres (155 millions d'euros).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.