Tempêtes : les dégâts s'accumulent

Ce lundi 6 février, après le passage de trois tempêtes ce week-end, c'est l'heure du bilan et les dégâts sont nombreux dans l'ouest de la France.

FRANCE 3

Des avions cloués au sol. À Perpignan (Pyrénées-Orientales), impossible de décoller, le vent souffle trop fort. Les rafales dépassent les 120km/h. Ce matin, lundi 6 février, les Bouches-du-Rhône aussi sont balayées par les vents. La préfecture demande de limiter les déplacements sur le littoral. En trois jours, trois tempêtes et des dégâts qui s'accumulent.

Une partie du toit de l'établissement a été arrachée

En Charente-Maritime, impossible d'accueillir les élèves dans ce lycée. Une partie du toit de l'établissement a été arrachée par un violent coup de vent ce week-end. 200 m² de toitures et de panneaux photovoltaïques envolés. Les travaux devraient prendre plusieurs semaines. Les élèves pourraient tout de même reprendre les cours demain. Ce midi, seuls deux départements restent en vigilance orange.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sous l\'effets des violentes bourrasques de vent, un échafaudage s\'est effondré place Gambetta à Bordeaux (Gironde), samedi 4 février 2017. 
Sous l'effets des violentes bourrasques de vent, un échafaudage s'est effondré place Gambetta à Bordeaux (Gironde), samedi 4 février 2017.  (MAXPPP)