Tempête Gabriel : de nombreux foyers privés d'électricité

Près de 23 000 foyers ont été privés d'électricité sur la façade atlantique à cause des rafales de vent qui ont frappé la région lors de la tempête Gabriel mardi 29 janvier.

FRANCE 2

Si la tempête Gabriel a entraîné des chutes de neige dans le nord de la France, la façade atlantique a de son côté subi des vents violents à plus de 110 km/h mardi 29 janvier. Dans le village de La Jarne, en Charente-Maritime, un arbre est tombé sur le mur d'une propriété, sectionnant un câble électrique. Très vite les techniciens sont intervenus, assurant que le courant serait rapidement rétabli. "Je n’ai pas dormi cette nuit, j'étais un petit peu inquiète", raconte la propriétaire de la maison.

"La solution radicale c'est l'enfouissement des réseaux "

Mardi, au plus fort de la tempête, 5 000 foyers ont été privés d'électricité en Charente-Maritime. À Saint-Médard d'Aunis, le maire vient s'enquérir du rétablissement du courant, sa commune subissant des coupures fréquentes lors des coups de vent. "La solution radicale c'est l'enfouissement des réseaux (...) Sur la commune on a plusieurs programmes d'enfouissements en cours", concède l'édile Roger Gervais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un employé d\'ERDF connecte un générateur après que des chutes de neige ont privé d\'électricité de nombreux foyers, le 14 mars 2013 à Barfleur (Basse-Normandie). 
Un employé d'ERDF connecte un générateur après que des chutes de neige ont privé d'électricité de nombreux foyers, le 14 mars 2013 à Barfleur (Basse-Normandie).  (ALAIN JOCARD / AFP)