Cet article date de plus d'un an.

Tempête Ciara : les habitants découvrent les dégâts dans le nord et l'est de la France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Tempête Ciara : les habitants découvrent les dégâts dans le nord et l'est de la France
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Des arbres arrachés, des routes coupées, 130 000 foyers coupés d'électricité... lundi 10 février, les conséquences de la tempête Ciara sont nombreuses.

Ce matin, dans les Ardennes, la météo paraissait presque clémente. Difficile à croire que quelques heures plus tôt, à peine, des rafales de près de 130 km/h ont balayé la région. Le vent a soufflé le jardin d'un retraité. Dans le quartier, certaines maisons n'ont plus d'électricité. Rien que dans les Ardennes, 13 000 foyers étaient privés de courant dans la matinée. C'est le cas de Bernard Jardinier. Plus rien ne fonctionne chez lui. "J'ai un congélateur, il est plein, j'espère que ca va tenir, parce qu'il ne faut pas que ça dure plus de quatre heures", s'inquiète-t-il.

De belles frayeurs pour certains riverains et automobilistes

Dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 février, la tempête Ciara a balayé le nord et l'est de la France. Des vents violents, parfois en rafales, ont causé à certains de belles frayeurs. À l'image d'un automobiliste qui n'a pas eu le temps de freiner face à l'arbre tombé sur la chaussée. En Alsace, deux personnes ont été blessées par la tempête. Dans le Haut-Rhin, le vent a aussi attisé les flammes d'un incendie qui a ravagé l'aciérie Volgelsheim. Dans le nord, un camion s'est couché sur l'autoroute, et à Pontarlier (Franche-Comté), c'est le toit d'un lycée professionnel qui a été comme arraché.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.