Tempête Bella : les intempéries vont "poser de gros problèmes" aux réseaux électrique, ferroviaire, et routiers, selon Météo France

De la neige "collante", des pluies "conséquentes", et des rafales de vent "violentes" sont attendues dimanche soir et lundi, notamment sur les reliefs du Massif central.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La neige a fait son apparition sur le massif du Jura, le 4 décembre 2020. Photo d'illustration. (PHILIPPE TRIAS / MAXPPP)

"On aimerait dire 'ciao Bella'", déclare dimanche 27 décembre sur franceinfo Olivier Proust, prévisionniste à Météo France, mais la tempête Bella va continuer de souffler lundi sur la France. Les chutes de neige vont notamment continuer "à basse altitude" lundi, alors que "20 à 40 centimètres de neige" sont attendus dimanche soir "dès 800 mètres d'altitude" dans le Massif central. Olivier Proust alerte les automobilistes sur le risque "de congères et d'accumulation". Selon lui, la neige "collante" va également "poser de gros problèmes au réseau électrique et ferroviaire"

franceinfo : La tempête Bella apporte la neige ?

Olivier Proust : On attend 20 à 40 centimètres de neige dès 800 mètres d'altitude sur tous les reliefs du Massif central exposés aux vents d'ouest comme le plateau de Millevaches, l'Aubrac, ou encore les Causses. Il y en aura encore plus par endroits et il faut surtout signaler que la neige sera accompagnée de vents soutenus, voire très forts. Cela va favoriser des risques de congères et d'accumulation puisqu'une neige qui se dépose avec du vent est soufflée, s'accumule et se tasse sur des structures. Elle est plus difficile à dégager, alors que les chasse-neige préfèrent de la neige sans vent. Ce sera donc une problématique supplémentaire sur le réseau routier du Massif central cette nuit.

Quelle sera la situation lundi ?

La dépression est actuellement très creuse au nord de l'Écosse, elle va glisser jusqu'à chez nous lundi. À la mi-journée, on aura le centre dépressionnaire sur la Manche. Ca va décaler la veine de vents très perturbés vers le sud, entre les côtes aquitaines et l'extrême-sud du Massif central. On va donc encore avoir des chutes de neige à basse altitude lundi sur le Massif central. Le Larzac, les Causses et l'Aubrac seront cette fois plus touchés que le plateau de Millevaches.

Attention, ce sera de la neige collante qui va également poser de gros problèmes au réseau électrique ou ferroviaire.

Olivier Proust, prévisionniste à Météo France

à franceinfo

On aura également beaucoup de vent et des pluies conséquentes du sud-aquitaine à l'Occitanie. On attend notamment de forts cumuls de pluie, de 30 à 50 milimètres, sur la plaine des Pyrénées-Atlantique et sur les Landes. Enfin, des rafales de vent violentes sont prévues ce lundi du côté du golfe de Gascogne et du sud-ouest de la Corse. Cela sera une nouvelle fois problématique pour les réseaux électriques. La mer nécessite également une vigilance orange vagues-submersion dans les Pyrénées-Atlantiques, les Landes, et la Corse-du-Sud.

Quand la situation prendra-t-elle fin ?

Lundi, la dépression va circuler sur le nord de la France et va ensuite se combler vers l'Allemagne. Mais même si on n'a plus les intempéries associées à Bella, le temps ne va pas nécessairement revenir vraiment au calme. Il faut encore s'attendre à une fin d'année 2020 fraîche et perturbée avec de la neige en montagne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.