Tempête Bella : le point sur la situation ce soir département par département

Moins de 10 000 foyers étaient encore privés d'électricité lundi à 22 heures.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
De grosses vagues se brisent sur la côte à Lesconil (Finistère) lundi 28 décembre 2020.  (LOIC VENANCE / AFP)

Neuf départements sont toujours en vigilance orange dans la soirée du lundi 28 décembre. L'Aveyron, le Cantal, la Corrèze, la Lozère et le Puy-de-Dôme pour neige et verglas. La Corse-du-Sud, et les Pyrénées-Orientales pour vagues-submersion. Le Gers pour un risque de crues. Les Landes sont à la fois concernées par l'alerte vagues-submersion et par l'alerte crues.

Météo France relève lundi soir jusqu'à 77 cm de neige dans le massif du Sancy, à Super-Bessere, dans le Puy-de-Dôme. Après la tempête Bella, des "averses de neige sont prévues jusqu'en fin de semaine."  

10 000 foyers étaient privés d'électricité en France ce lundi soir, selon un bilan communiqué par Enedis à franceinfo à 22 heures.

En Auvergne

En Auvergne, 4 300 foyers sont toujours privés d'électricité, indique France Bleu Pays d'Auvergne. Ils étaient 6 500 au plus fort de la tempête. Le versant ouest du massif du Sancy est particulièrement touché par les chutes de neige, avec des routes sur lesquelles il est difficile de circuler. Par endroit, la couche de neige atteint 80 cm, ce qui complique la tâche des équipes d'Enedis pour se rendre sur place. "Impossible de dire quand le courant sera rétabli", selon le directeur territorial d'Enedis, d'autant qu'une "deuxième vague" de neige et de vent est attendue.

Dans le Limousin

Dans le Limousin, l'électricité ne pourra pas être rétablie d'ici ce soir pour chacun des 3 500 foyers plongés dans le noir, principalement dans le secteur d'Ussel (Corrèze), selon France Bleu Limousin. Des arbres sont également tombés sur les routes.

Au Pays-Basque

Au Pays-Basque, si les dégâts sont peu importants pour l'heure, "le pire de la tempête est encore à venir" selon France Bleu Pays-Basque. Il est fortement conseillé de rester chez soi et d'éviter le bord de mer et les routes inondables alors que les vagues pourraient atteindre jusqu'à 9 mètres de haut au large, selon la préfecture. La mairie de Saint-Jean de Luz a d'ailleurs fermé une partie de son littoral. Les Pyrénées-Atlantiques sont placées en vigilance orange vagues-submersion, comme les Landes et la Corse-du-Sud.

Dans les Landes

Dans les Landes, la maire de Biscarosse a fait évacuer lundi le Grand Hôtel de la plage et les "maisons jumelles", tous les trois situés en front de mer. Hélène Larrezet explique à France Bleu Gascogne que la tempête Bella amplifie le risque d'érosion.

Par ailleurs, à cause des fortes précipitations tombées dans les Landes depuis dimanche soir, France Bleu Gascogne indique que la rivière de la Midouze est repassée en vigilance orange pour risque de crue, comme c'était déjà le cas à la mi-décembre. "Des débordements significatifs sont à attendre dans la journée de mardi", prévient Vigicrues.

En Corse

En Corse, un bateau s'est échoué dans le golfe d'Ajaccio et 6 000 litres de fuel se sont déversés en mer. Le remorqueur des phares et balises "I Sanguinari" a rompu ses amarres, explique France Bleu RCFM. Un barrage anti-pollution a été mis en place pour éviter que la totalité du réservoir, d'une capacité de 50 000 litres, ne se vide. La mairie d'Ajaccio a demandé aux propriétaires de bateaux de "doubler les amarres".

France Bleu RCFM rapporte également qu'un accident de la route s'est produit lundi 28 décembre dans la matinée. La neige tombée sur le col de Vizzavona a provoqué une collision entre une voiture et un poids-lourd vers 6h30. Le camion s'est couché sur une voie, bloquant la circulation. Le col a dû être fermé en attendant une opération de déneigement et l'arrivée d'une grue pour enlever le camion.

En Loire-Atlantique

En Loire-Atlantique, une tornade a frappé la commune de Saint-Etienne-de-Mer-Morte, lundi en fin de matinée, rapporte France Bleu Loire Océan. Environ 25 maisons ont été endommagées mais personne n'a été blessé selon la mairie. Des tuiles se sont envolées, des toitures ont en partie été arrachées, des lignes électriques ont été coupées et des arbres arrachés.

"C'était comme dans les films, on s'est mis à plat ventre avec mes filles dans le salon."

Un riverain

à France Bleu Loire Océan

La tornade était de faible intensité selon Météo France. Elle s'est formée par la conjonction de plusieurs paramètres favorables avec de forts cisaillements du vent, quand les bourrasques changent de vitesse et de direction très rapidement.

Dans le Poitou

Même phénomène rapporté par France Bleu Poitou dans l'ouest de la Vienne, à Curzay-sur-Vonne. Une brève tornade a traversé le village arrachant des arbres et abîmant des toits et des voitures. Les pompiers sont intervenus pour six habitations touchées. Là non plus, aucun blessé n'est à déplorer.

En Bretagne

En Bretagne, les pompiers sont intervenus une cinquantaine de fois rien que dans le département des Côtes d'Armor. Une violente rafale de vent a notamment fait tomber une grue de 30 mètres de haut sur un chantier à Saint-Brieuc. L'engin s'est cassé en deux sans faire de victimes.

Dans l'Aveyron

Dans le Nord-Aveyron, un automobiliste s'est retrouvé piégé par la neige entre Mur-de-Barrez et Brommat dans la nuit de dimanche à lundi, rapporte France Bleu Occitanie. Le département était déjà placé en alerte orange neige-verglas, mais surtout l'heure du couvre-feu était dépassée. Les gendarmes alertés pour lui porter secours lui ont infligé une amende de 135 euros.

Dans le Pas-de-Calais

Dans le Pas-de-Calais, France Bleu Nord fait état d'une pollution de l'eau dans la vallée de la Lawe. 2 000 habitants sont privés d'eau du robinet à cause d'une inondation provoquée par la tempête Bella. Des distributions de packs d'eau sont organisées en mairie, en attendant les résultats des tests bactériologiques mardi soir.

Dans l'Indre

Dans l'Indre, un troupeau de brebis a été emporté par les eaux de l'Anglin lundi 28 décembre à Prissac. D'importantes précipitations ont fait déborder le cours d'eau, explique France Bleu Berry. Les pompiers ont pu secourir près de 80 bêtes, mais une dizaine ont péri noyées.

À Nancy

À Nancy, un décor de Noël emblématique de la place Stanislas, la bulle en plastique qui entoure la statue de Stanislas, s'est envolé dans la nuit de dimanche à lundi. L'incident s'était déjà produit l'année dernière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.